rsum de quatre oeuvre dans le programme

...



 
 . .



 | .
 

 rsum de quatre oeuvre dans le programme

         

M.B-fan-TH






:
: agadir
: 9
: 1288
 : 10/03/2009

: rsum de quatre oeuvre dans le programme    04, 2010 4:41 pm

RESUME DES QUATRE OEUVRES AU PROGRAMMES



Rsum de la
Boite Merveilles





Chapitre 1

Le
narrateur adulte, min par la solitude commence son rcit pour mieux
comprendre sa solitude qui date depuis toujours. Il prsente ensuite les
locataires de Dar chouafa : lalla kenza la voyante ( au
rez-de-chausse), Driss el Aouad , sa femme Rahma et leur fille zineb
(au premier tage) et fatma Bziouya au deuxime tage).Il voque le
souvenir du bain maure et de sa Boite Merveilles o les objets qui s'y
trouvent lui tiennent compagnie . Puis, il relate le souvenir d'une
dis**** entre sa mre et Rahma .



Chapitre2 :


En
revenant du m'sid , le narrateur trouve sa mre souffrante.. Lalla
Aicha son amie, vient lui rendre visite et russit la convaincre de
rendre visite Sidi Boughaleb.A la fin de cette visite, sidi Mohamed
est griff par un chat. Fatigu , le petit enfant ne va pas au m'sid et
nous dcrit les matines la maison tout en voquant l'origine de ses
parents, et le souvenir de Driss le teigneux, l'apprenti de son pre.


Chapitre3
:


Le narrateur raconte sa journe au Msid . le soir,
remarquant que Fatima Bziouiya s'claire avec une lampe ptrole, Lalla
Zoubida insiste pour que son mari lui en achete une, ce qui est fait le
lendemain. Ensuite, Il voque le souvenir de la disparition de zineb,
et comment sa mre russit la retrouver la maison des Idrissides.
Rahma, en guise de louange Dieu, prpare un repas pour les mendiants.
Toutes les voisines y participent de bon cur.


Chapitre4 :


Les
premiers jours de printemps, Lalla Zoubida et son fils rendent visite
lalla Aicha. Sidi mohamed profite de l'occasion pour jouer avec les
enfants des voisins .Lalla Aicha raconte ensuite son amie les malheurs
de son mari avec son associ Abdelkader. Le lendemain, La mre rapporte
ce rcit malheureux son mari. Celui-ci va voquer devant le petit
sidi Mohamed le souvenir d'Abdellah l'picier qui racontait des
histoires.


Chapitre5 :


Un mercredi, le Fquih
explique ses lves ses projets pour Achoura. A la maison, Lalla
Zoubida ne se fatigue pas raconter les malheurs de Lalla Aicha
Fatima, puis Rahma leur faisant promettre de garder le secret.
Ensuite, le narrateur relate le souvenir de la mort de Sidi Md Ben
Tahar. Ayant assist la scne, le petit enfant fait un cauchemar la
nuit.


Chapitre6 :


Pendant les prparatifs pour
Achoura au Msid, le fquih organise le travail et forme des quipes. Le
petit Sidi Mohamed est nomm chef des frotteurs .Le matin suivant, il
accompagne sa mre la kissaria pour acheter un nouveau gilet. De
retour chez lui, sidi Mohamed se dis**** avec Zineb.Sa mre se met en
colre. Triste et pris de faim,, le petit enfant plonge dans ses
rveries. Le narrateur nous rapporte ensuite l'histoire de Lalla khadija
et son mari l'oncle Othman raconte aux voisines par Rahma.



Chapitre7:

la veille de l'Achoura, les femmes s'achtent des tambours et Sidi
Mohamed une trompette. Il participe au Msid aux prparatifs de la fte.
Le lendemain , il accompagne son pre chez le coiffeur o il coute sans
intert les conversations des adultes.


Le jour de
l'achoura, le petit enfant se rveille tt et met ses vtements neufs
avant d'aller au m'sid clbrer cette journe exceptionnelle.. Aprs le
repas, Lalla Aicha vient rendre visite la famille du narrateur.




Chapitre8:



Aprs l'Achoura, la vie retrouve sa monotonie. Mais avec
les premiers jours de chaleur, la mre dclare la guerre aux punaises.
Un jour, le pre du narrateur dcide d'emmener sa femme et son fils au
souk des bijoux pour acheter des bracelets . Accompagne de Fatma
Bziouya, la famille du narrateur arrive au souk des bijoutiers mais le
pre se trouve le visage tout en sang aprs une bagarre avec un
courtier. Lalla Zoubida,superstitieuse, ne veut plus ces bracelets, elle
pense qu'ils portent malheur. La mre raconte lalla Aicha la
msaventure du souk. Sidi Mohamed tombe malade.





Chapitre9:

Le pre a perdu tout son capital. Il dcide de vendre les bracelets
et d'aller travailler aux environ de Fs. Sidi Mohamed souffre toujours
de fivre. Le dpart du pre est vu comme un grand drame . Un jour, la
mre rend visite son amie Lalla Aicha qui lui propose d'aller
consulter un devin : Si elArafi .





Chapitre10 :
le
narrateur voque le souvenir du voyant Si Elarafi. Lalla Zoubida rentre
chez elle tout en gardant le secret de la visite... elle dcide de
garder son enfant la maison et de l'emmener chaque semaine faire la
visite d'un marabout.





Un matin elle reoit la
visite d'un envoy de son mari. Lalla Aicha vient prie son amie de lui
rendre visite le lendemain parce qu'elle a des choses lui raconter.



Chapitre
11 :


Chez Lalla Aicha, les femmes discutent. Elle reoit la
visite de Salama, qui raconte son rle dans le mariage de Si Larbi avec
la fille du coiffeur et les problmes du nouveau couple..




Chapitre
12 :
Le narrateur dans ce dernier chapitre raconte le retour de son
pre. Sidi Mohamed raconte son pre les vnements passs pendant son
absence. Le pre du narrateur apprend que M.Larbi s'est spar avec sa
jeune pouse.. Sidi Mohamed, toujours aussi solitaire qu'au dbut et
aussi rveur, sort sa boite merveilles et se laisse bercer par ses
rves...


RESUME DE LA PLANETE DES SINGES


(
Premire partie)




CHAPITRE PREMIER
Jinn et Phyllis
passent des vacances dans l'espace. En naviguant dans l'immensit
interplantaire,ils remarquent la prsence d'une bouteille qui flotte
dans l'espace. Ils russirent la rcuprer. Ils y trouvent un
manuscrit qui porte apparemment un message crit dans le langage de la
Terre.

CHAPITRE II
Jinn et Phillis commencent lire le
message. Son auteur , Ulysse Mrou - terrien et journaliste de mtier -,
raconte l'histoire de son voyage intergalactique avec ses deux
compagnons. L'action se passe en 2500 bord d'un vaisseau cosmique
destination de la grande toile Btelgeuse. C'est le chef de
l'expdition, le professeur Antelle qui impose la dcision d'explorer
une toile aussi lointaine. Le vaisseau tait bien quipe pour une
telle mission.Aprs une longue traverse spatiale, les membres de
l'quipage sont mus de voir apparatre l'toile Btelgeuse devant eux..



CHAPITRE III
Les explorateurs restent bouche be devant
cette toile super gante. le professeur Antelle remarque la prsence de
quatre plantes dont une ressemble trangement la terre. L'quipage
dcide de prendre celle-ci comme objectif. Grce une chaloupe, ils
survolent une grande ville de cette plante habite avant d'atterrir
dans une clairire au sommet d'un plateau.


CHAPITRE IV
les
trois explorateurs remarquent que cette plante ressemble trangement
leur plante natale : la Terre mme si elle parait moins civilise. Son
relief est semblable au relief terrestre avec ses ocans, ses forts,
ses montagnes, ses cascades. Les membres de l'quipage sortent de la
chaloupe. Pour voir si l'air est respirable ou non, ils enlvent le
scaphandre d'Hector, leur chimpanz. Le singe, gris par la libert
soudaine, saute de joie et disparat dans la fort. Ils dcident alors
de baptiser cette plante du nom de Soror.
Rapidement , on dcouvre
une magnifique cascade. Leur motion bat son plein quand le professeur
remarque la trace d'un pied humain

CHAPITRE V
La trace du pied
(apparemment fminin) laisse prsager la prsence d'humains sur la
plante. Les explorateurs plongent dans l'eau froide pour se rafrachir
alors que le jeune physicien Arthur Levain reste songeur. Ulysse
aperoit sur la roche d'o tombe la cascade une femme qui pie le
groupe. Il reste bouche be devant la beaut exceptionnelle de son corps
nu . Il remarque que ses yeux ont quelque chose d'anormal, d'animal
mme . Elle ne peut supporter le regard franc et direct des autres. Elle
dtourne le regard tout en continuant d' pier le petit groupe la
drobe. Elle semblait tre craintive, apeure comme un animal surtout
lorsqu'elle entend Arthur parler. Apparemment, elle ne pouvait
s'exprimer. Seuls des sons tranges et incomprhensibles sortent de sa
bouche pourtant ferme..
Un peu rassure, elle descend de son
perchoir et nage vers trois explorateurs qui s'adonnent alors des jeux
enfantins avec l'trange jeune femme que le journaliste baptise Nova.
Etrangement, la jeune femme a un air srieux, elle ne sourit mme pas.
Elle s'enfuit quand on lui sourit. Soudain, apparat Hector le chimpanz
mais la jeune sauvage le saisit par le cou et l'trangle avant de
prendre la fuite.



CHAPITRE VI
Les explorateurs
cherchent la petite femme disparue mais en vain. Ils retournent vers
leur chaloupe. Le soir, ils sentent qu'ils sont pis travers le
feuillage des yeux invisibles. Le matin, on retourne la cascade dans
l'espoir de rencontrer la jeune fille.. Celle-ci ne tarde pas venir
accompagne d'un homme d'ge mr et compltement nu. Ils n'taient pas
seuls, d'autres de leurs semblables taient en train d'encercler la
piscine. Ils osent enfin partager le jeu avec les trois explorateurs.
Ulysse
tente vainement de communiquer travers des gestes avec ces hommes.
Soudain, les trois compagnons vont clater de rire se voir ainsi jouer
comme de petits gamins.. Alors, ces tranges cratures prennent alors
la fuite paniqus par ce rire soudain. Levain, Ulysse et le professeur
Antelle se rhabillent devant les yeux apeurs des ces tres . Quelques
uns avancent alors vers nos trois amis qui se sentent obligs de les
menacer de leurs carabines. Ils rentrent ensuite dans leur chaloupe.


CHAPITRE
VII
Ces hommes sauvages attaquent les trois explorateurs et pillent
leur chaloupe. Ils les dshabillent et se mettent jouer tout en les
encerclant. Puis , ils les entranent au fond de la jungle. Aprs
plusieurs heures de marche, les prisonniers sont lchs dans une
clairire o campent ces sauvages. Mme affams, ils n'osent pas
partager le repas dgotant de leurs ravisseurs.
Grce Nova, ils
ont pu manger des fruits qu'elle fait tomber d'un arbre. Le professeur
Antelle et Arthur s'endorment tandis que Ulysse se met construire une
niche aide par la petite sauvageonne qui couche ses cts

Chapitre
VIII
Ulysse et Nova se rveillent au petit matin. La femme semble
s'attendrir devant le sourire du terrien. Mais , soudain, un grand
vacarme fait courir tout le monde dans les deux sens. Ulysse suit Nova
dans sa course vers la rgion d'o partent les bruits. Le spectacle qui
s'offre aux yeux de notre ami tait des plus frappants
Chapitre IX
Ulysse,
incrdule, assiste un massacre tonnant : un gorille de grande
taille, bien habill, tire sur un homme qui tombe mort. Beaucoup de
cadavres jonchent le sol. Ulysse et Levain tentent de s'enfuir devant
ces singes tireurs. Le jeune physicien est atteint d'un coup de feu et
meurt sur le champ. Le journaliste , quant lui, russit s'enfoncer
dans la fort mais il sera vite pris avec d'autres fugitifs dans un
grand filet.


Chapitre X
Les prisonniers sont enferms
dans des cages montes sur des chariots. Ils seront achemins vers une
maison de chasseurs o les singes montrent avec fiert le fruit de leur
chasse devant les yeux admiratifs des guenons .Ulysse reconnat le
cadavre d'Arthur Levain et clate de rire. Les hommes sauvages essaient
de l'trangler mais un gorille intervient pour le sauver. On donne
ensuite manger aux captifs avant d'oprer un tri. Ulysse sera choisi
parmi le groupe d'lite et partagera la mme cage avec Nova.

CHAPITRE
XI
Le convoi reprend sa route et le journaliste tente de trouver une
explication logique la situation de ses singes. Le professeur Antelle
serait capable de trouver cette explication mais malheureusement il
n'est plus l. Ulysse pense que les anciens habitants de cette plante
auraient dress des singes mais ces derniers auraient volu pour
prendre le dessus et contraindre les humains vivre l'tat sauvage.



CHAPITRE
XII
Le convoi arrive enfin dans une cit dont les habitants sont des
singes. Ulysse perd alors espoir Le journaliste perd tout espoir. Il
sera ensuite enferm dans une cage au sein d'un hpital alors que Nova
est enferme dans la cage juste en face. Le journaliste tente d'tablir
un contact avec ses geliers. Il parle alors en souriant la surprise
des singes qui clatent de rire.


Chapitre XIII


Le
lendemain, un chimpanz femelle - Zira- vient examiner Ulysse. Le
journaliste commence lui parler ce qui tonna la guenon. Elle lui
sourit alors, ce qui encourage le dtenu qui lui tend sa main
tremblante.

CHAPITRE XIV
On soumet les prisonniers une srie
de tests. On voulait exprimenter la thorie de Pavlov sur ces humains
qui salivent et s'agitent ds qu'on leur prsente des bananes. Frustr,
Ulysse se voit contraint d'observer cette scne humiliante .Le
lendemain, les gardiens reviennent pour une autre exprience, et seront
dconcerts par la raction intelligente du journaliste.

CHAPITRE
XV
Zira apparat ct d' un orang-outang, apparemment une haute
autorit scientifique et une petite guenon, sa secrtaire.
Ulysse
saisit l'occasion pour adresser la parole l'orang-outang stupfait. Le
prisonnier se met imiter parfaitement le singe qui arpente le couloir
tout pensif. Le singe se met en colre avant de sauter de surprise
quand le prisonnier l'appelle par son nom et son titre honorifique.
On
juge utile alors de refaire les expriences de la veille. Ulysse passe
l'preuve avec succs mais le savant reste incrdule et s'en va de
mauvaise humeur. Quant Zira , elle applaudit tout en tendant sa patte
au prisonnier.

CHAPITRE XVI
Ulysse sera soumis les jours
suivants d'autres expriences .Il russit chaque fois ses tests ,
devant l'administration de deux gardiens. Mais les deux savants restent
incrdules Seule Zira montre de la sympathie pour le prisonnier.
L'orang-outang ZaÏus fait mettre les dtenus en couples : il veut
exprimenter l'instinct ***uel chez ces humains. Nova sera dsigne
comme campagne d'Ulysse.
CHAPITRE XVII
Ulysse observe les humains
faire la cour leurs campagnes : Tels des oiseaux, ils font la parade.
Mais, lui, il refuse de se livrer des exhibitions de ce genre malgr
les incitations violentes des gardiens. Zira intervient pour le sauver.
Quand
le savant est mis au courant, on donne la campagne d'Ulysse.Nova sera
mise dans une autre cage ce qui enrage le journaliste qui se met crier
comme une bte. ZaÏus fait ramener alors Nova dans la cage du
journaliste qui accepte enfin de se livrer ces jeux exhibitionnistes
devant les singes

RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE


CHAPITRE
I
Ulysse s'adapte sa le vie dans une cage en compagnie de Nova.
Il s'efforce d'apprendre le langage simien. Mais avec le temps, il
comprend vite que sa situation devient honteuse.
Un jour, sur le
carnet de Zira , il dessine la silhouette de Nova et une figure
gomtrique qui illustre le thorme de Pythagore ; Ce qui surprend la
guenon .Dsormais la communication entre les deux se fera travers des
figures gomtriques. Cela excite la jalousie de Nova. Le journaliste
trace sur une feuille le systme de Btelgeuse et le systme solaire. En
ce moment,ZaÏus arrive pour son inspection quotidienne mais la guenon
recommande au prisonnier de ne rien dvoiler devant l'orang-outan
.
CHAPITRE
II
Ulysse apprend vite le langage simien grce Zira qui apprend
son tour le langage des hommes. Il comprend alors que les singes se
considrent comme les seules cratures qui raisonnent au contraire des
hommes, qui ne sont que de simples btes dpourvues de raison. Zira
explique au terrien l'origine et l'volution de l'homme et des singes.
Elle promet de le prsenter son fianc Cornlius qui est un grand
savant qui lui fournira davantage d'explications. L'arrive les deux
gardiens qui viennent distribuer le repas du soir interrompt L'entretien
de Zira avec Ulysse .



CHAPITRE III
Zira russit
faire sortir Ulysse de l'Institut des hautes biologiques pour l'emmener
faire un tour en ville. Elle le tient, tel un animal, en laisse et lui
dicte la conduite adopter dehors. Dans la rue, Ulysse se sent confus
cause de sa nudit. Zira le conduit travers les artres de la ville
qui ressemble trangement aux villes de la Terre avant d'entamer une
visite au parc..


CHAPITRE IV
Zira conseille Ulysse de ne
pas se dmasquer devant les singes en montrant son intelligence, sinon,
il pourra courir un grand danger . ZaÏus, ttu, ne voudra jamais
reconnatre l'existence d'une autre forme d'intelligence que celle des
singes.
Selon cet orang-outan, Ulysse ne serait qu'un homme dress
lors d'une captivit antrieure Zira explique alors au journaliste son
plan pour le sauver. Il devra convaincre Le congrs annuel des savants
biologistes qui se tiendra dans un mois de son intelligence humaine. Il
doit compter sur l'appui de Cornlius le fianc de Zira acquis sa
cause. Ce dernier le rencontre en cachette et le bombarde de questions
sur la terre et les hommes.


CHAPITRE V
En cachette Zira
russit offrir Ulysse des livres et une lampe. Il se penche
activement sur l'tude de la civilisation et le langage simien qu'il
commence maitriser. La plante Soror est administre par un conseil
regroupant trois races : les chimpanzs, les gorilles et les
orangs-outans. Les gorilles sont d'habiles administrateurs ou de
chasseurs .Les orangs-outangs sont des pdants qui reprsentent la
tradition scientifique. Quant aux chimpanzs, ils constituent la classe
intellectuelle. Les recherches simiennes sont axes principalement sur
la biologie et accusent un retard par rapport la terre dans la
conqute spatiale
Chapitre VI
Zira et Ulysse vont souvent au parc
pour rencontrer Cornlius qui les aide notre hros prparer le
discours qu'il doit prononcer devant le conseil annuel des biologistes.
Un
jour o le jeune acadmicien est absent, la guenon propose au
journaliste d'aller au parc zoologique. Les animaux sont presque
semblables ceux de la terre. Ulysse insiste pour voir les quartiers
des hommes. Le spectacle est humiliant pour Ulysse . On s'apprte
partir quand le journaliste aperoit le professeur Antelle. Le grand
savant agit comme les autres hommes sauvages enferms avec lui .La
guenon persuade le journaliste de ne pas lui adresser la parole pour ne
pas ruiner le plan qu'ils ont labor ; elle lui promet de lui venir en
aide aprs le succs de leur dmarche.

Chapitre VII
La date du
congrs arrive enfin. Le discours d'Ulysse est prvu pour le troisime
jour. Les avis des savants sont partags . Le journaliste, mort
d'inquitude, est mis dans une cage installe dans le hall, attenant
la salle de runion.
Devant, un amphithtre plein de savants et de
journalistes ,. ZaÏus discourt longuement. Ensuite, il essaie de faire
des tours l'homme, qui refuse et pratique d'autres exercices.
On
donne alors la parole ce dernier qui s'adresse l'assemble dans le
langage simien. Tous les singes restent bouche be devant le spactacle.

Chapitre
VIII

Ulysse informe l'assistance sur la plante Terre et figure
sur un tableau le systme solaire. Il leur parle de l'homme terrestre ,
de sa civilisation , relate son voyage interplantaire et termine par un
appel la fraternit entre les hommes et les singes.
L'audience
acclame bruyamment son discours. Gn , Ulysse se laisse tomber dans le
sige vide de ZaÏus et perd connaissance.

CHAPITRE IX
Quand
Ulysse reprend connaissance , il se retrouve dans un lit. Zira et
Cornlius le flicitent et lui annoncent qu'il est maintenant libre sur
dcision du grand conseil. Ulysse sera dsormais le collaborateur de
Cornlius et habitera dans un appartement confortable.
Un chimpanz
tailleur vient prendre ses mesures et , en mois de deux heures, lui
confectionne un costume convenable. Il devient une grande vedette
assaillie par les journalistes. Au moment o on s'apprte aller la
rception organise par les amis de Cornlius, Zanam arrive pour
informer Zira de la folie qui s'est empare des prisonniers humains qui
se calment ds l'arrive d'Ulysse.
Durant la soire organise par les
amis de Cornlius, une tristesse envahit Ulysse. Il confie la cause de
son chagrin Zira et Cornlius l'emmne alors pour faire librer
Antelle. Mais il sera vite du car le professeur ne le reconnat pas.
Il est devenu comme les hommes de Soror.

(RESUME DE LA TROISIEME
PARTIE)






Chapitre premier
Cela fait un mois
qu'Ulysse est libre.Il occupe maintenant le poste de collaborateur de
Cornlius et loge dans un appartement confortable. Malgr ses efforts,
il ne parvient pas l faire parler les humains. Mais avec Nova, il fait
des progrs Cornlius l' invite se rendre avec lui sur des sites
archologiques o les singes viennent de faire des dcouvertes
importantes.


Chapitre II
Une semaine plus tard, Cornlius,
Zira et Ulysse sont sur le lieu des fouilles archologiques. Le savant
s'occupe ces derniers temps des recherches sur l'origine du singe : il
est convaincu que les singes ont volu grce l'imitation. Mais ils
ont imit qui ? Il espre que les ruines de la cit ensevelie l'aideront
trouver la rponse cette question.
CHAPITRE III
Les fouilles
ont rvl l'existence d'une cit entire ensevelie sous les sables du
dsert. Cornlius se penche sur l'tude du site archologique dcouvert.
Il est persuad qu'il trouvera les rponses ses questions grce ces
fouilles. Les ruines prouvent que les habitants anciens avaient des
avions, des voitures... Cela doit le savant et le journaliste :
l'origine de l'intelligence remonte encore plus loin dans le pass.
Impatient,
Cornlius descend dans la fosse.. Soudain, il en sort avec , la main
,une poupe humaine de porcelaine. Lorsque le savant a press le
mcanisme, la poupe prononce le mot papa.
Aprs la surprise des
premiers instants, Cornlius semble regretter d'avoir associ Ulysse
ses recherches. Il lui demande alors de revenir l'institut.


Chapitre
IV
A bord de l'avion qui le ramne vers la capitale, Ulysse
chafaude une nouvelle hypothse : les singes auraient volu par
l'imitation des hommes intelligents qui auraient rgn en matres sur la
plante Soror. Pour s'en convaincre, il avance plusieurs arguments dont
le souvenir de l'agitation et l'acharnement des singes la bourse qui
lui rappelle les hommes et leur acharnement sur la plante terre

CHAPITRE
V

Dans la capitale, Ulysse tomba malade. Il a contract la
maladie probablement sur le site archologique. Il essaie de trouver une
explication la dchance de l'espce humaine sur cette plante et
l'volution des singes.
un jour, il dcide d'aller rendre visite aux
hommes captifs qui le reconnaissent malgr cette longue absence. Il lit
dans leurs yeux de l'espoir. Il pense alors que son voyage vers
Btelgeuse n'est pas le fruit d'un hasard ; mais il est peut tre
l'envoy de Dieu pour sauver l'humanit. Devant la cage de Nova, Zira
lui apprend que la captive est enceinte.


Chapitre VI
Nova
est enceinte, elle va accoucher dans trois ou quatre mois. Avec Zira, le
journaliste se rend au bureau de Cornlius qui l'attendait. Le savant
lui annonce qu'il a trouv sur le site archologique beaucoup de preuves
dont des squelettes d'hommes qui confirment son hypothse. Ils
discutent alors propos de l'origine de l'intelligence des singes et la
dchance des hommes. Cornlius avoue au journaliste qu'il est
prfrable que le bb de Nova ne parle pas. Le journaliste est
considr comme un danger pour la race simienne. Toutefois, on lui
autorise de rendre visite Nova qui russit son nom.
De retour dans
son appartement, Ulysse se met pleurer comme un enfant.
Chapitre
VII

Un jour Cornlius fait visiter Ulysse la section
encphalique. Guid par le chef de la section, un certain Hlius, il
remarque des humains mutils suite des expriences. Il en est
profondment choqu. Il crie alors d'indignation parcequ'il ne supporte
pas vue de femmes et d'hommes torturs aux lectrodes. Cornlius
intervient alors pour justifier ces tests par la ncessit scientifique.
Puis, il emmne Ulysse dans une salle secrte o il lui recommande la
discrtion totale.


Chapitre VIII
Dans cette salle secrte,
Ulysse voit un homme et une femme tendus sur deux divans et attachs
par des sangles. Ulysse est stupfait en entendant l'homme et la femme,
sous l'excitation lectrique, parler dans le langage simien. Les propos
de la femme sont des souvenirs remontant une poque lointaine o
rgnaient les tres humains. L'hypothse d'Ulysse trouve peut tre sa
confirmation dans ces propos ataviques
Chapitre IX
Toute la ville
et courant de la merveille des hommes qui parlent. ZaÏus fomente la
tte d'un clan contre Cornlius et prtend que le terrien est un danger
pour la race simienne. Les responsables de la cit commencent alors se
mfier d'Ulysse.
Nova accouche d'un garon dans ces conditions
dfavorables . Zira aide le journaliste voir la mre et son bb. Son
motion alors est au comble et reprend son espoir la vue du bb.


Chapitre
X
Le professeur Antelle , devenu agressif, est plac dans une cage
ordinaire en compagnie d'une jeune fille. Il reprend got la vie
bestiale. Devant la cage du professeur, Ulysse apprend par Cornlius que
le grand conseil dcide d'enlever le bb sa mre pour le placer sous
haute surveillance. Les orangs-outans et les gorilles complotent pour
liminer le journaliste, ou du moins lui enlever une partie du cerveau.
Zira
promet Ulysse qu'elle Cornlius l'aideront, lui et sa nouvelle
famille : Ils seront placs, la place des cobayes humains, dans un
satellite qui sera lanc prochainement. Le satellite rejoindra le
vaisseau cosmique. Cornlius est sr du succs de son plan grce aux
multiples complicits dont il jouit .Le savant sort laissant Zira et
Ulysse seuls dans le bureau. Ils s'enlacent tendrement.

Chapitre
XI
Le plan russit et Ulysse est maintenant dans le vaisseau en
compagnie de Nova et Sirius, son fils. Le journaliste prouve toutefois
des regrets pour avoir quitt Zira, mais il se rjouit d'avoir sauv sa
famille. Nova a appris sourire et pleurer. Ulysse est mu la vue
de la terre. La chaloupe atterrit Orly. Mais Novaest glace de terreur
quand il voit quelqu'un venir les accueillir.C'est un gorille!

Chapitre
XII
Aprs la lecture de ce manuscrit ,Jinn et Phyllis semblent ne
pas croire la vracit de cette histoire . Les deux singes dcident
aprs de rentrer chez eux


RESUME DU ROMAN : LE DERNIER JOUR
D'UN CONDAMNE

CHAPITRE1
Depuis cinq semaines, un jeune
prisonnier vit constamment avec l'ide de la mort. Il est doublement
enferm. Physiquement, il est captif dans une cellule Bictre.
Moralement, il est prisonnier d'une seule ide : condamn mort. Il se
trouve dans l'impossibilit de penser autre chose.
CHAPITRE2
De
sa cellule, le narrateur se souvient de son procs et de sa condamnation
mort. Il relate les circonstances de son procs et sa raction au
verdict fatal.
CHAPITRE3
Le condamn semble accepter ce verdict.
Il ne regrette pas trop de choses dan,s cette vie o tous les hommes
sont des condamns en sursis. Peu importe ce qui lui arrive.
CHAPITRE4
Le
condamn est transfr Bictre. Il dcrit brivement cette hideuse
prison.
CHAPITRE5
Le narrateur nous parle de son arrive la
prison. Il a russi amliorer ses conditions de prisonnier grce sa
docilit et quelques mots de latin. Il nous parle ensuite de l'argot
pratiqu en prison.
CHAPITRE6
Dans un monologue intrieur, le
prisonnier nous dvoile sa dcision de se mettre crire. D'abord, pour
lui-mme pour se distraire et oublier ses angoisses. Ensuite pour ceux
qui jugent pour que leurs mains soient moins lgres quand il s'agit de
condamner quelqu'un mort. C'est sa contribution lui pour abolir la
peine capitale.
CHAPITRE7
Le narrateur se demande quel intrt
peut-il tirer en sauvant d'autre ttes alors qu'il ne peut sauver la
sienne.
CHAPITRE8
Le jeune condamn compte le temps qui lui reste
vivre. Six semaines dont il a dj pass cinq ou mme six. Il ne lui
reste presque rien.
CHAPITRE9
Notre prisonnier vient de faire son
testament. Il pense aux personnes qu'il laisse derrire lui : sa mre,
se femme et sa petite fille. C'est pour cette dernire qu'il s'inquite
le plus.
CHAPITRE10
Le condamn nous dcrit son cachot qui n'a
mme pas de fentres. Il dcrit aussi le long corridor long par des
cachots rservs aux forats alors que les trois premiers cabanons sont
rservs aux condamn la peine capitale.
CHAPITRE11
Pour passer
sa longue nuit, il se lve pour nous dcrire les murs de sa cellule
pleins d'inscriptions, traces laisses par d'autres prisonniers. L'image
de l'chafaud crayonne sur le mur le perturbe.
CHAPITRE12
Le
prisonnier reprend sa lecture des inscriptions murales. Il dcouvre les
noms de criminels qui ont dj sjourn dans cette triste cellule.
CHAPITRE13
Le
narrateur- personnage se rappelle d'un vnement particulier qui a eu
lieu il y a quelques jours dans le cour de la prison : le dpart des
forats au bagne de Toulon. Il nous rapporte cet vnement comme un vrai
spectacle en trois actes : la visite mdicale, le visite des geliers
et le ferrage. Il nous parle du traitement inhumain rserv ces
condamns. A la fin du spectacle, il tombe vanoui.
CHAPITRE14
Quand
il revient lui, il se trouve dans l'infirmerie. D'une fentre , il
peut observer les forats partir tristement sous la pluie au bagne de
Toulon. Il prfre plutt la mort que les travaux forcs.
CHAPITRE15
Le
prisonnier est dans sa cellule. Il avait senti un peu de libert dans
l'infirmerie mais voil qu'il est repris par l'ide de la mort qu'il
pense s'vader.
CHAPITRE16
Le narrateur se rappelle de ces
quelques heures de libert l'infirmerie. Il se souvient de cette jeune
fille qu'il a entendu chanter de sa vois pure, veloute une chanson en
argot.
CHAPITRE17
Il pense encore s'vader. Il s'imagine dj en
dehors de la prison dans le port pour s'embarquer vers l'Angleterre
mais voil qu'un gendarme vient demander son passeport : le rve est
bris
CHAPITRE18
Il est six heures du matin. Le guichetier entre
dans le cachot. Il demande notre condamn ce qu'il dsire manger.
CHAPITRE19
Le
directeur de la prison vient en personne voir le condamn. Il se montre
doux et gentil. Le jeune comprend que son heure est arrive.
CHAPITRE20
Le
narrateur pense son gelier, la prison qu'il trouve partout autour
de lui, dans les murs, dans les guichetiers...
CHAPITRE21
Le
condamn reoit deux visites. D'abord celle du prtre et puis celle de
l'huissier. Ce dernier vient lui annoncer que le pourvoi est rejet et
que son excution aura lieu le jour mme place de Grve. Il reviendra le
chercher dans une heure.
CHAPITRE22
Le prisonnier est transfr
la Conciergerie. Il nous conte le voyage et sa discussion avec le
prtre et l'huissier pendant le trajet. Il se montre peu bavard et
parait plutt pensif. A huit heures trente, la carriole est dj devant
la Cour.
CHAPITRE23
L'huissier remet le condamn aux mains du
directeur. Dans un cabinet voisin, il fait une rencontre curieuse avec
un le condamn mort qui sjournera dans la mme cellule Bictre. Ce
dernier, fils d'un ancien condamn mort lui raconte son histoire et
s'empare de sa redingote .

CHAPITRE24
Le narrateur est enrag
parce que l'autre condamn lui a pris sa redingote.
CHAPITRE25
Le
condamn est transfr dans une autre cellule. On lui rapporte, sur sa
demande une chaise, une table, ce qu'il faut pour crire et un lit.
CHAPITRE26
Il
est dix heures. Le condamn plaint sa petite fille qui restera sans
pre. Elle sera peut tre repousse, haie cause de lui.

CHAPITRE27
Le
narrateur se demande comment on pouvait mourir sur l'chafaud.
CHAPITRE28
Il
se rappelle avoir dj vu une fois monter une guillotine sur la place
de Grve.
CHAPITRE29
Le jeune dtenu pense cette grce qui ne
vient toujours pas. Il estime maintenant que les galres seraient
meilleure solution en attendant qu'un jour la grce arrive.
CHAPITRE30
Le
prtre revient voir le condamn. Celui-ci est loin d'apprcier sa
prsence. Ce prtre parle machinalement et semble peu touch par la
souffrance du prisonnier. Ensuite, et bien que la table soit dlicate et
bien garnie, il ne peut manger.
CHAPITRE31
Le narrateur est
surpris de voir un monsieur prendre les mesures de la cellule. Ironie du
sort : la prison va tre rnov dans six mois.
CHAPITRE32
Un
autre gendarme vient prendre la relve. Il est un peu brusque. Il
demande au prisonnier de venir chez lui aprs son excution pour lui
rvler les trois bon numros gagnants a la loterie . Le condamn veut
profiter de cette demande bizarre : il lui propose de changer ses
vtement avec lui. Le gendarme refuse ; il a compris que le prisonnier
veut s'vader.
CHAPITRE33
Pour oublier son prsent, le narrateur
passe en revue ses souvenirs d'enfance et de jeunesse.
Il s'arrte
longuement sur le souvenir de Pepa, cette jeune andalouse dont il tait
amoureux et avec qui il a pass une belle soire d't.
CHAPITRE34
Au
milieu de ses souvenirs de jeunesse, le condamn pense son crime.
Entre son pass et son prsent, il y a une rivire de sang : le sang de
l'autre ( sa victime) et le sien( le coupable)
CHAPITRE35
Le
narrateur pense toutes ces personnes qui continuent toujours mener
leur vie le plus normalement au monde.
CHAPITRE36
Il se rappelle
ensuite du jour o il est all voir la grande cloche (le bourdon) de
Notre-Dame (cathdrale Paris)
CHAPITRE37
Le narrateur dcrit
brivement l'htel de ville.
CHAPITRE38
Il est une heure le quart.
Le condamn prouve une violente douleur. Il a mal partout. Il lui
reste deux heures quarante cinq vivre.
CHAPITRE39
On dit que
sous la guillotine, on ne souffre pas, que cela passe vite. Le narrateur
se demande comment on peut savoir une telle chose puisque aucun
condamn dj excut ne peut l'affirmer.
CHAPITRE40
Le jeune
dtenu pense au roi. C'est de lui que viendrait la grce tant attendue.
Sa vie dpend d'une signature. Il espre toujours.
CHAPITRE41
Le
condamn se met dans la tte l'ide qu'il va bientt mourir. Il demande
un prtre pour se confesser, un crucifix baiser
CHAPITRE42
Il se
laisse dormir un moment. C'est son dernier sommeil. Il fait un
cauchemar et se rveille frmissant, baign d'une sueur froide.
CHAPITRE43
La
petite Marie vient rendre visite son pre. Ce dernier est choqu
devant la frache et la belle petite fille qui ne le reconnat pas. Elle
croit que son pre est mort. Le jeune condamn perd tout espoir.
CHAPITRE44
Le
dtenu a une heure devant lui pour s'habituer la mort. La visite de
sa fille l'a pouss dans le dsespoir.
CHAPITRE45
Il pense au
peuple qui viendra assister au spectacle de son excution. Il se dit
que parmi ce public enthousiaste, il y a des ttes qui le suivront ,
sans le savoir, dans sa fatale destination.
CHAPITRE46
La petite
Marie vient de partir. Le pre se demande s'il a le temps de lui crire
quelques pages. Il cherche se justifiez devant les yeux de sa fille.
CHAPITRE47
Ce
chapitre comporte une note de l'diteur ; les feuillets qui se
rattachent celui-ci sont perdus ou peut tre que le condamn n'a pas
eu le temps de les crire
CHAPITRE48
Le condamn est dans une
chambre de l'htel de ville. A trois heures, on vient l'avertir qu'il
tait temps. Le bourreau et ses deux valets, lui coupent les cheveux et
le collet avant de lier ses mains. Le convoi se dirige ensuite vers la
place de Grve devant une foule de curieux qui attendent l'excution.
CHAPITRE49
Le
condamn demande sa grce cette personne qu'il croyait juge,
commissaire ou magistrat. Il demande, par piti, qu'on lui donne cinq
minutes pour attendre la grce. Mais le juge et le bourreau sortent de
la cellule. Il reste seul avec le gendarme. Il espre encore mais voil
qu'on vient le chercher...
Rsum d'ANTIGONE de Jean Anouilh
L'action
a lieu Thbes,dans le palais de Cron, le roi et oncle d'Antigone et
d'Ismne, des annes aprs la mort d'dipe. Antigone, vient de renter au
palais au petit matin aprs une mission secrte qu'elle rvlera un peu
plus tard : ensevelir le corps de son frre, Polynice, laiss sans
spulture sur l'ordre du roi. Ce dernier laisser l'me du frre
d'Antigone dans la tourmente pour s'tre alli aux ennemis de Thbes.
Mais Antigone considre sacr le devoir d'ensevelir les morts.Tout son
entourage fera de son mieux pour convaincre la princesse de laisser
tomber son projet fatal mais elle est ttue, elle ne veut cder ni aux
pleurs des siens ni la pression de Cron, son oncle. Elle va jusqu'au
bout de sa mission. Cron , qui a essay de la convaincre de tout son
poids, dcide alors de la condamner mort. Mais plutt
que de se
laisser enterrer vivante dans un tombeau, la princesse rebelle prfre
se pendre.
Son fianc Hmon qui n'est autre que le fils de Cron,
la nouvelle du dcs de celle-ci se suicide son tour. La mre d'
Hmon, pouse de Cron, ne peut supporter la mort de son fils et se
donne la mort.
d8sd8sd8s

___________________________________________
Image hbrge par monsterup.com
________________________________________
Image hbrge par monsterup.com
    

dbik






:
 :
:

: 87
: 11453
 : 11/11/2007

http://www.elanouar.com
: : rsum de quatre oeuvre dans le programme    05, 2010 2:51 am

+1

___________________________________________

    

yusuf






:
: agadir
: 1
: 452
 : 21/03/2009

http://www.tarekbenziad.nice-theme.com
: : rsum de quatre oeuvre dans le programme    05, 2010 3:57 am

merci M.B-fan-TH mais PLANETE DES SINGES hidoha had anne

___________________________________________
    

M.B-fan-TH






:
: agadir
: 9
: 1288
 : 10/03/2009

: : rsum de quatre oeuvre dans le programme    05, 2010 5:22 am

merci pour +1 ^^
et pour ton commentaire MR youssef euhh j ai po bien compris !!!

___________________________________________
Image hbrge par monsterup.com
________________________________________
Image hbrge par monsterup.com
    

khalid






:
: 7
: 324
 : 09/12/2007

: : rsum de quatre oeuvre dans le programme    09, 2010 3:44 pm

merci m.b.fan th

___________________________________________
sahara
    
 

rsum de quatre oeuvre dans le programme

          
1 1

 

-
» rsum du bourgeois gentilhomme
» Rsum de ' La plante des singes
»  Erreur dans l'adresse
» 
» La littrature maghrbine

:
 ::   ::   ::  -