منتدى الأنوار للتعليم
مرحباً بك معنا في موقعنا عزيزي الزائر
تفضل بالتعريف بنفسك أو بالتسجيل إن لم تكن عضواً في منتدانا بعد...
إعلان
المتواجدون الآن ؟
ككل هناك 6 عُضو متصل حالياً :: 0 عضو مُسجل, 0 عُضو مُختفي و 6 زائر :: 2 عناكب الفهرسة في محركات البحث

لا أحد

مُعاينة اللائحة بأكملها


شاطر
استعرض الموضوع السابقاذهب الى الأسفلاستعرض الموضوع التالي
avatar
yassine boutaleb
عضو متألق
عضو متألق
الجنس الجنس : ذكر
عـمـلـى عـمـلـى :
هـوايتـى هـوايتـى :

المدينة المدينة : ايت ملول
السٌّمعَة السٌّمعَة : 1
نقاطـي نقاطـي : 558
تاريخ التسجيل تاريخ التسجيل : 11/11/2016

la boite amerveille

في الأحد نوفمبر 27, 2016 3:37 am
[size=36]Où le narrateur habite-t-il?[/size]
[size=31] » le narrateur habite dans la maison dar chouafa au fond d’une impasse ».[/size]
[size=36]2-Pourquoi la maison porte-t-elle ce nom ?[/size]
[size=31]« parce qu’une voyante y habite ».[/size]
[size=36]3-Quel  est le trait de caractère saillant du narrateur?[/size]
[size=31]« C ‘est un grand rêveur ».[/size]
[size=36]4-Quels sont les éléments qui ancrent le récit dans un contexte marocain?[/size]
[size=31]« il y a plusieurs éléments : la mention de patronymes et de noms marocains (Dris ,Zineb ,Rahma ,etc.) ;l ‘évocation de faits de culture typiquement marocains (le fqih ,les voyantes ,les you-yous,les talismans ,le bain maure ,etc.) ;l’utilisation de mots empruntés à l ‘arabe marocaine ou classique (gnaouas, chouafa ,doum, jnouns, derb ,caftons, mansourias, haik, etc.) »[/size]
[size=36]5-Où apparaît la tendance du narrateur au folklorique?[/size]
[size=31]« Dans ces de–SS–ions minutieuses de certains faits de culture typiquement marocains (le bain maure, le rite qui se déroule dans la maison de la voyante, l ‘utilisation des noms marocains, l ‘utilisation de mots d ‘origine arabe ou marocaine, la de–SS–ion du lessivage à la maison, de–SS–ion de l ‘école coranique, la de–SS–ion de la scène du mausolée ,etc. »[/size]
[size=36]    6-Qu ‘est ce qui montre que ce récit est une autobiographie?[/size]
[size=31]« d ‘abord l ‘utilisation du pronom personnel Je ; ensuite l ‘évocation de souvenirs ;relation de faits réels, évocation de noms de lieux réels (derb Noualla, la rue jiaf ); le narrateur et l ‘auteur et le personnage principal ont le meme nom ; en comparant les faits relatés avec les éléments biographiques de l ‘auteur, on constate qu ‘il y a une correspondance; etc »[/size]
[size=36]7-Que contient la boite à merveilles?[/size]
[size=31]« Elle contient une foule d ‘objets hétéroclites : un bouton, des boules de verre, des anneaux de cuivre, un minuscule cadenas sons clets, des clous à tête dorée, des boutons décorés, des encriers vides, des boutons sans décor. »[/size]
[size=36]8-Pourquoi la mère du narrateur s ‘est-elle disputée avec sa voisine Rahma?[/size]
[size=31]« parce que la voisine a fait la lessive le lundi, jour qui est réservé à la mère du narrateur, vu que les lieux sont étroits. par ailleurs, elle considère que la voisine a souillé ses habits. »[/size]
[size=36]9-Pourquoi le narrateur appréhende-t-il le mardi?[/size]
[size=31]« Il l ‘appréhende car c ‘est un jour consacré au révisions : les écoliers doivent réciter les versets appris depuis leur entrée au M ‘sid. »[/size]
[size=36]10-Pourquoi lalla aicha conseille-t-elle à la mère de se rendre avec le narrateur au sanctuaire Sidi Ali Boughaleb ?[/size]
[size=31]« Parce que la mère se sentait mal, et croit que son fils est frappé du mauvais oeil. »[/size]
[size=36]11-Quel métier le pére du narrateur exerce-t-il?[/size]
[size=31]« Il exerce le métier de tisserand. »[/size]
[size=36]12-Qui a retrouvé Zineb ? Où?[/size]
[size=31]« c ‘est la mère du narrateur et Fatma Bziouya,à la maison des idrissides, asile des filles abandonnées[/size]
استعرض الموضوع السابقالرجوع الى أعلى الصفحةاستعرض الموضوع التالي
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى